Description de chaque Palmier

 

 

 

Chamaerops humilis :

  Un des rares palmiers présent à l’état spontané en méditerranée et notamment en France. Cespiteux il ne pose pas de problème de culture ni de germination, il se cultive au soleil et n’a pas d’exigence particulière. Sa résistance est très bonne -12°c/ -15°c, il arrive que les stipes gèlent et des rejets ressortent en été. Il existe de nombreux types et variantes, qui se différencient par le port ou les feuilles.  

   Chamaerops humilis énorme pied à Sanary-sur-mer (83)                                               et à Montauban (82)

 

 

Chamaerops humilis"cérifera " :

    Variété distincte au feuillage couvert de cire blanche, lui donnant un aspect glauque très décoratif équivalent au brahea armata. Originaire de l’Atlas du Maroc sa résistance est équivalente au type voire meilleure selon certains amateurs (-15°c).

                                                 magnifique chamearops Humilis "cerifera" chez jaky Cazeneuve

 

 

Chamaerops humilis "vulcano" :

      Variété Originaire des îles Vulcano au largue de la Sicile, cette variété rare se distingue du type par un port très ramassé, des feuilles coriaces aux bruits métalliques lorsqu’on les touche. Les feuilles sont  vertes sur le dessus et ont de la pruine blanchâtre sur le dessous. Pour résumer on peut dire que ce palmier est au chamaerops humilis ce que le trachycarpus wagnerianus est au trachycarpus fortunei. Sa résistance doit être équivalente au type sans plus de précision.

ch. humilis vulcano chez moi en terre (82)

ch. humilis vulcano chez moi détail des feuilles

ch. humilis vulcano chez moi en terre (82)                                                                                                                        

 

Copyright (c) 2005 billhook.free.fr. Tous droits réservés.